Carole DELGA

Le blog de votre Députée

Carole DELGA - Le blog de votre Députée

Belle matinée à la Commission des finances

BN 22.11.2013Ce mercredi 23 avril, nous avons élu notre nouvelle Rapporteure : Valérie Rabault.

Valérie, collègue de Midi-Pyrénées, puisque brillante Députée du Tarn et Garonne, est la première femme à occuper ce poste de responsabilités au sein de la Commission des Finances.

Fierté pour cette élection, car c’est un signal fort pour l’égalité femmes / hommes, mais surtout car c’est une personne de qualité qui va occuper ces fonctions.

Valérie est une économiste reconnue, possédant de grandes compétences dans les domaines financiers. Elle est également une militante socialiste engagée, sincère et d’une grande honnêteté. Elle aime ces territoires du Tarn et Garonne, qui constituent ses racines, et n’oublie pas la simplicité et la modestie de ces gens de la terre, qui connaissent la nécessité du travail bien fait et du labour profond…indispensables pour les promesses de l’avenir.

FacebookLinkedInEmailPrintPartager/Marquer

Adissiatz Francis

Francis Sancerry 2

Lors de l’annonce du décès de Francis Sancerry, j’ai été meurtrie qu’une fois de plus un des meilleurs soit arraché à sa famille et à notre famille politique socialiste.

La veille, les nouvelles étaient préoccupantes. J’ai donc une pensée de soutien pour son épouse, remarquable, pour son fils et pour tous ceux qui l’aiment.

Francis était une figure de ces coteaux du fousseretois, qu’il chérissait et qu’il connaissait si bien, de Polastron, son village natal, à L’Isle en Dodon où il avait passé ses années de collège jusqu’à Rieumes, dont il appréciait le marché.

Maire de saint Araille, dont les photos de tous les Présidents de la République impressionnent à la salle du conseil municipal, et Conseiller Général du canton de Le Fousseret, il avait toujours été réélu avec une mobilisation forte et fidèle. Il avait été également le suppléant de Jean-Louis IDIART, lors de ces deux derniers mandats.

Cet homme humaniste, attaché à la culture gasconne, attentif pour ceux que la naissance ou la vie avaient abimés, avait su créer de l’affection et de l’adhésion pour ses idées socialistes généreuses.

Jusqu’au bout, il est resté préoccupé et impliqué comme le militant intègre qu’il a toujours incarné.
Alors, avec simplicité mais conviction je te dis  » Adissiatz Francis !

Il n’y aura pas de SMIC au rabais

Alors que les jeunes sont durement touchés par la crise qui frappe notre pays et que le Gouvernement  fait de la reconquête de la confiance son objectif prioritaire, le Président du MEDEF Pierre Gattaz ne trouve rien de plus utile que d’ouvrir une polémique absurde. Proposer un Smic spécifique pour les jeunes, c’est non seulement insultant mais c’est aussi dangereux. Insultant pour tous les français qui travaillent aujourd’hui, à qui l’on demande des efforts pour participer au redressement du pays. Dangereux car cette provocation est un accroc supplémentaire dans un tissu social déjà très fragile.

Le Gouvernement a annoncé aujourd’hui le détail des économies auxquelles la France devra consentir pour retrouver le chemin de la croissance et tourner définitivement la page des déficits qui grèvent notre avenir. Ces mesures font appel à la solidarité des français car c’est le sens de l’intérêt commun qui nous permettra de passer cette étape difficile. Dans cette période nous avons besoin de sérénité pour restaurer la confiance et les propos irresponsables de M. Gattaz ne font qu’attiser les angoisses de nos concitoyens.

Je tiens aussi à l’affirmer très clairement : non le SMIC ne sera pas remis en cause, c’est un des piliers de notre modèle social. Le sens du progrès est celui d’un renforcement du salaire minimum, comme le prouve sa toute récente instauration en Allemagne.

Secrétaire nationale Chargée du Pôle « Justice sociale / Cohésion territoriale »

Communiqué de presse

Saint-Gaudens, le 16 avril 2014

Parti Socialiste : Carole Delga est nommée secrétaire nationale
Chargée du Pôle « Justice sociale / Cohésion territoriale »

Ce mardi, sur proposition du Premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, Carole Delga, Députée du Comminges et du Savès, a été élue par le Conseil national du Parti Socialiste, Secrétaire Nationale chargée du Pôle « Justice sociale / Cohésion territoriale ».

En charge de « l’égalité des territoires et du logement » depuis l’automne 2012, elle élargit son champ d’intervention. Parmi les cinq nouveaux pôles organisant le Parti Socialiste, le Pôle « Justice sociale / Cohésion territoriale » coordonné par Carole Delga comprend :

- Santé, petite enfance, protection sociale, autonomie (Marc Mansel)
- Handicap, lutte contre l’exclusion (Kamel Chibli)
- Logement, ville, quartiers populaires ( Samie Ghali)
- Ruralité, agriculture (Carole Delga)
- Services publics, décentralisation, modernisation de l’État (Estelle Grelier)

 Carole Delga a affirmé « sa volonté d’investir pleinement les valeurs de justice sociale et de cohésion entre milieu urbain et milieu rural. Ce sont plus de responsabilités dans des domaines pour lesquels je travaille avec passion depuis plusieurs années. Dans cette période que nous traversons, je trouve primordial de noter l’attachement du Parti Socialiste à défendre les valeurs de justice sociale et de développement territorial. Je souhaite, par mon action et celles de mes collègues, contribuer à faire progresser les politiques publiques et lutter contre le repli sur soi, et les fantasmes développés par le Front National.

Conférence parlementaire Logement & Habitat

Jeudi 10 avril, je suis intervenue à la Conférence parlementaire Logement & Habitat organisée à la Maison de la Chimie.

_19A1176

J’animais la table ronde intitulée « Les grands chantiers pour une offre de logement plus adaptée » où sont notamment intervenus mon collègue socialiste Christophe Caresche, Dominique de SAUZA, Président de l’Union des constructeurs immobiliers de la Fédération française du bâtiment (UCI- Fédération Française du Bâtiment) et d’autres acteurs de premier rang de la politique du logement.

Nos échanges fructueux ont permis d’envisager des solutions communes pour résoudre la crise du logement, priorité réaffirmée par Manuel Valls.

L’urgence de la situation nous impose de mettre en place des mesures fortes pour redynamiser la construction pour tous de logements durables.